Le Bourdon

IMG_6279

Traditionnellement, Saint Jacques est représenté avec un grand « bâton » : le bourdon.

Pour cette raison, cet objet devint l’attribut des pèlerins sur le chemin de Compostelle et de tous les autres pèlerinages du monde. Au moyen âge, le Bourdon était ainsi l’unique compagnon de route du pèlerin.  Il était une aide précieuse pour la marche mais aussi un moyen de défense contre les brigands et les animaux.

C’était souvent le prêtre qui le remettait et le bénissait  avant que le Jacquet parte pour Santiago.

Il devient le « bâton d’espérance – ferré de charité – revêtu de constance – d’amour et de chasteté » de la Chanson du Devoir des Pèlerins.

Aujourd’hui, il est aussi plus confortable de marcher avec une paire de bâton léger qui aide pour les chemins accidentés.